dimanche 15 janvier 2017

Le grand saut, de Florence Hinckel

Quatrième de couv' : Florence Hinckel nous entraîne au coeur de l'âme adolescente, avec un roman choral sensible et ultra-réaliste, entre ombre et lumière.

Iris, Paul, Rébecca, Marion, Alex et Sam sont amis depuis la sixième. Aujourd'hui, ils entrent en terminale, cette dernière année tant attendue, tant redoutée. Enfin la libération ? Une chose est sûre, bien que le soleil baigne leur petite ville de La Ciotat, chacun sent que l'orage gronde... Les sentiments depuis trop longtemps inavoués certains, les relations familiales bancales des autres, la pression de l'avenir... Tout devient insupportable.
Et si c'était l'année où tout basculait ?

Mon avis : Je me suis replongée dans l'adolescence avec ce roman. Nous découvrons une bande de 6 jeunes, 3 filles et 3 garçons. Tous se sont connus en 6è, et ont grandi côte à côte jusqu'à cette année déterminante qu'est la terminale. Ils ne sont pas dans la même classe mais se retrouvent régulièrement pour discuter, partager des moments et vivent ensemble les difficultés de l'amour, du bac, du harcèlement en ligne, de la drogue, des secrets de famille.

J'ai trouvé 3 personnages moins développés que les autres : Sam, Alex et Marion. Peut-être le seront-ils plus dans le(s) prochain(s) tome(s) ?
Dans celui-ci qui se déroule assez lentement - j'ai trouvé quelques longueurs - nous passons 2 mois à découvrir Iris et son histoire de famille, Paul et sa relation difficile avec son grand frère et Rebecca qui a aussi son lot de problèmes avec sa mère et son beau-père.
Tous sont en quête d'identité et d'amour, et ça passe souvent par la famille. Malheureusement, si les amis sont présents les uns pour les autres dans ce roman, ce n'est pas le cas des différentes familles, qui semblent toutes porter leur lot de dysfonctionnements.

Pour ce qui est de l'histoire, je l'ai trouvée suffisamment réaliste (et moderne) pour que je m'y plonge complètement. On retrouve les problématiques de l'âge adolescent : de quoi sera fait l'avenir ? mais il faut profiter de la dernière année au lycée, tout en se concentrant sur le bac. C'est l'âge des désillusions, où l'on découvre que nos parents ne sont pas infaillibles.

Ce roman est plein d'émotions et touchant, on sourit souvent, on s'amuse de cette amitié entre ces 6 protagonistes, on se retrouve dans certains côtés de leur personnalité et puis on s'émeut aussi du grand saut qui les attend. Celui, inéluctable, qui va tout changer, qui va faire éclater les secrets, les craintes, les non-dits.

Conquise par ces 6 personnages, je suis très curieuse de lire la suite !

La fiche du livre sur le site de l'éditeur 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire